L’adage « le tabac tue » n’est plus à démontrer aujourd’hui. Chaque année, ses victimes se comptent par milliers. Mais, si on est généralement conscient des méfaits du tabac, sa privation relève d’un travail énorme voire impossible.

 

Les méfaits du tabac

Au fil du temps, des dépôts de goudron se forment à l’intérieur des organes et des artères du grand fumeur, provoquant un dysfonctionnement prématuré des organes moteurs et une irrigation difficile du sang. Cela peut engendrer des maladies graves comme l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral ou le cancer de poumon. Au quotidien le tabac apporte également son lot de désagréments : vêtements malodorants, mauvaise haleine, dents jaunies ou incitation financière. Mais fumer n’est pas seulement néfaste pour le fumeur. Par le tabagisme passif, son entourage est également victime du monoxyde de carbone.

 

La difficulté du sevrage

Arrêter de fumer est souvent difficile pour une personne présentant une réelle dépendance nicotinique. Si l’arrêt peut être effectif dès les premiers jours qui suivent le sevrage, une possibilité de rechute n’est pas à écarter. A cause de son accoutumance à la nicotine, l’organisme du sujet réagit négativement à la privation de cigarette. En général, à la suite du sevrage, le sujet est victime de troubles de l’humeur : irritabilité, anxiosité et déprime se succèdent. Et pour y remédier, il trouve généralement refuge dans le grignotage et la fringale. C’est une des raisons pour lesquelles on attribue au sevrage tabagique un rôle dans la prise de poids.

 

L’hypnose pour arrêter de fumer

L’hypnose est une aide infaillible au sevrage tabagique. Sevrer par hypnothérapie consiste à diriger le patient vers la diminution de l’envie de fumer et le renforcement de la volonté d’arrêter. L’hypnose n’est pas une solution miracle. Son résultat dépendra essentiellement de la réceptivité du patient et de sa mise en confiance. L’hypnothérapeute effectue dans un premier temps un entretien individuel pendant lequel il se renseigne sur le patient : ses motivations, son histoire, sa relation avec le tabac. Le patient est ensuite intégré dans les séances de groupe. Après le détachement, une hypnothérapeute dans le Pas-de-Calais peut effectuer un suivi personnalisé et proposer des séances d’hypnose en cas de difficulté pour éviter une éventuelle rechute. Une autohypnose ou une hypnose en ligne peuvent être également effectuées de chez soi si le praticien le préconise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *